Qui sommes-nous ?

France Galop est une association à but non lucratif qui organise et contrôle la filière des courses de galop en France.

Le budget de France Galop est assuré pour la plus grande part par un prélèvement sur les quelques 10 milliards d’euros de paris hippiques enregistrés en France chaque année. En 2016, ce budget s’élève à 447 millions d’euros. France Galop et son homologue le Trot co-détiennent le PMU, le premier opérateur de paris hippiques européen.

France Galop améliore les races de chevaux de galop.

France Galop encourage l’élevage et l’entraînement des chevaux de courses par la dotation des courses de plat et obstacles et le versement de primes aux éleveurs et aux propriétaires de chevaux de galop. La sélection des meilleurs chevaux destinés à la reproduction s’effectue grâce à un programme de courses bâti et organisé par France Galop.
France Galop gère et exploite 6 hippodromes parmi les plus renommés du monde : Longchamp, Auteuil, Chantilly, Saint-Cloud, Maisons-Laffitte et Deauville ainsi que 3 centres d’entraînement exclusivement dédiés aux chevaux de Galop : Chantilly, Maisons-Laffitte et Deauville.

France Galop définit et finance le calendrier des courses de galop.

Chaque année, France Galop élabore un calendrier de plus de 7.300 courses de plat et à obstacles sur 151 hippodromes de Galop répartis à travers tout le territoire.
France Galop organise les grands rendez-vous hippiques français mondialement connus dont le Qatar Prix de l’Arc de Triomphe, le QIPCO Prix du Jockey Club, le Prix de Diane Longines, le Grand Steeple Chase de Paris...
France Galop délivre les agréments aux propriétaires et aux professionnels des courses : entraîneurs, jockeys, etc.

France Galop est responsable de la régularité des courses de galop.

Les Commissaires de France Galop s’assurent de l’application du Code des courses de Galop à chaque course, en utilisant notamment de nombreux moyens vidéo. Plus de 12.000 contrôles par an sont réalisés au Galop pour détecter la présence d’éventuelles substances prohibées sur les chevaux de courses. France Galop lutte contre le dopage et applique une tolérance zéro en matière de médication pour tout cheval engagé au départ d’une course.

Alerte :



  —  Réunion du à

Live