Prix La Haye Jousselin : le Grand Steeple de l’Automne

04 novembre 2018

Photo scoopdyga.com

Disputé dans le cadre des 48 heures de l’obstacle depuis la création de ce week-end de courses de haut niveau de l’automne, en 2004, le Prix La Haye Jousselin est depuis longtemps l’équivalent du Grand Steeple-Chase de Paris de l’arrière-saison, à 500 mètres près puisque la course fait 5.500 mètres au lieu de 6.000 pour son homologue du printemps. Les meilleurs sauteurs de France et d’Europe s’y retrouvent donc. L’assouplissement des terrains de l’automne fait que des spécialistes s’y distinguent plus particulièrement, le champion entre tous demeurant Al Capone II, sept fois vainqueur de cette course de 5 à 11 ans au fil des années 90…

Novembre, Auteuil

Prix La Haye Jousselin


Groupe 1, 5ans et au-dessus, Steeple-chase, 5.500 mètres, 550.000€

Créé en 1880

Tenant du titre : Bipolaire (h7 FRA-AQPS par Fragrant Mix), appartenant à Jacques Détré, Edward Walsh, François Seigneur et Thierry Cyprès, élevé par Thierry et Jacky Cyprès, entraîné par François Nicolle, monté par Jonathan Plouganou.

La course se déroule en 2019 pour la 133ème fois

Historique

Créé en 1880 sous le nom de Prix de la Croix de Berny, il devint Prix La Haye Jousselin en 1903 pour commémorer le souvenir d'un des principaux dirigeants de la Société des Steeple-Chases de France. Sa distance a souvent varié. 6.000 m. de 1880 à 1892, 5.600 m. de 1893 à 1902, 5.500 m. de 1903 à 1938, 4.500 m. en 1940, 5.500 m. depuis 1941.

Edmond de La Haye Jousselin (1839-1903)

Sorti de Saint-Cyr en 1859 comme sous-lieutenant au 1er hussards, Edmond de La Haye Jousselin servit pendant quelques années dans la cavalerie. Il démissionna en 1865 après avoir fait deux campagnes en Afrique. Il monta en course et fit courir un peu sous ses couleurs, casaque blanche, manches et toque bleues. C'est ainsi que le 7 septembre 1868 à Craon, dans un steeple-chase de 4.000 mètres, ses chevaux s'adjugèrent les deux premières places, le hongre Super Idem, monté par lui-même, devançant sa compagne Diane.

Lors de la fondation de la nouvelle Société des Steeple-Chases de France en 1873, il en fut aussitôt membre fondateur, tout en étant appelé aux fonctions de commissaire et d'administrateur. Le tracé des pistes et la construction des obstacles d'Auteuil furent conçus par lui, assisté du comte Louis de Turenne et d'Aston Blount. Au siège de la Société, rue Royale, il fut le bras droit du président, le prince de Sagan. Aussi, quand celui-ci tomba malade, ce fut Edmond de La Haye Jousselin qui, connaissant tous les rouages de la Société, fut appelé fin 1898 à occuper le siège de vice-président. Abandonnant alors ses fonctions de commissaire, il se consacra à sa nouvelle mission qu'il mena à bien jusqu'à son décès brutal survenu le 1er janvier 1903.

Homme de cheval accompli, Edmond de La Haye Jousselin ne réservait pas ses connaissances à la seule Société des Steeples. Ainsi bénéficièrent de sa présidence la prestigieuse Société Hippique Française (S.H.F., après le décès du comte Gustave de Juigné en 1900), organisatrice des concours hippiques au Grand Palais, une petite société de courses normande (Le Neubourg) et la brillante Société des Guides aux réunions de laquelle il se présentait avec des équipages admirablement attelés et stylés.

Al Capone II et les séries

L'histoire de la course est marquée par l'exploit réalisé par Al Capone II de l'avoir gagnée sept fois de suite, de 1993 à 1999. On peut regretter qu'il ait dû se contenter de la deuxième place lors de sa huitième tentative. A sa décharge, il avait alors 12 ans, alors que le vainqueur First Gold n'avait que 7 ans.

Avoir gagné sept fois la même course, c'est un record mondial qu'Al Capone II partage avec trois autres chevaux. L'Angleterre applaudit à l'exploit de Doctor Syntax dans le Preston Gold Cup de 1815 à 1821 ; la France à celui de Franc Picard dans le Grand Steeple-Chase de Dieppe entre 1853 et 1861 ; et la Belgique à celui de Redpath dans le Steeple-Chase des Flandres à Waregem entre 1877 et 1896.

Le record d'Al Capone II ne doit pas occulter les noms des autres chevaux ayant remporté plusieurs fois la grande course automnale d'Auteuil. Le premier doublé fut réalisé par Basque (1880, 1881). Suivirent Killarney (1901, 1902), Sauveur (1909, 1910), Héros XII (1920, 1921), Mérigo (1942, 1944) et Méli Mélo (1947, 1949). En renouvelant sa victoire en 1950, celui-ci accomplit un triplé demeuré unique jusqu'à la venue d'Al Capone II, et réédité depuis par Milord Thomas entre 2014 et 2016. Entre temps, le doublé fut à nouveau réalisé par Le Pontif (1984, 1985). Enfin tout récemment il fut encore réalisé par Remember Rose (2008-2009), Rubi Ball (2010, 2011) et Bipolaire (2017 et 2018).

Quant au doublé Grand Steeple-Chase de Paris-Prix La Haye Jousselin, il a été tenté maintes fois mais réussi seulement par 25 chevaux. Ce sont : La Vigne (1887), Solitaire (1897-1896), Marise (1898-1897), Dandolo (1904, 1908-1905), Héros XII (1922-1920, 1921), L'Yser (1923-1922), The Coyote (1927, 1926), Maguelonne (1928-1927), Millionnaire II (1933-1931), Fleuret (1935-1934), Symbole (1942-1945), Méli Mélo (1950-1947, 1949, 1950), Haroué (1968), Huron (1969, 1970-1969), Jasmin II (1983-1982), Otage du Perche (1986), Oteuil SF (1987-1986), Katko (1988, 1989, 1990-1989), The Fellow (1991-1990), Ucello II (1993, 1994-1992), Al Capone II (1997-de 1993 à 1999), First Gold (1998-2000), Mid Dancer (2007), Remember Rose (2009-2008) et Milord Thomas (2015).

Propriétaires

  • Robert Fougedoire (8 victoires) : Al Capone II (de 1993 à 1999) et El Paso III (2001).
  • Jules Finot (5 victoires) : Basque (1880, 1881), Vatan (1882), Baudres (1885) et La Vigne (1887) ;
  • Max de Rivaud (3 victoires) : Heugon (1929) et Mérigo (1942, 1944) ;
  • Léonide Aurousseau (3 victoires) : Méli Mélo (1947, 1949, 1950) ;
  • Soledad de Moratalla (3 victoires) : The Fellow (1990), Ucello II (1992) et First Gold (2000).
  • Magalen Bryant (3 victoires) : Milord Thomas (2014 à 2016).

Entraîneurs

  • Bernard Sécly (9 victoires) : Katko (1989), Al Capone II (de 1993 à 1999) et El Paso III (2001).
  • André Adèle fils (6 victoires) : Siklos (1938), Fabiano (1946), Pirate IV (1960), Silfol (1962), Crésus (1965) et Huron (1969) –André Adèle père, Maurice et André fils totalisent 12 victoires dans la course entre 1911 et 1969-;
  • Alphonse Baresse (5 victoires): Montgeroult (1888), Bandmaster (1889), Olifant (1894), Bucheron (1899) et Violon II (1904) ;
  • William Head (5 victoires) : Yarlas (1933), Symbole (1945) et Méli Mélo (1947, 1949, 1950).
  • Valère Péraldi (5 victoires) : Mérigo (1942, 1944), Rameau (1951), Le Phare (1954) et Meslay (1958) ;
  • Maurice d'Okhuysen (5 victoires) : Heugon (1929), Manteau de Savoie (1935), Bao Daï (1937) et Jalgreya (1940).

Jockeys

  • Jean-Yves Beaurain (8 victoires) : Katko (1989) et Al Capone II (de 1993 à 1999) ;
  • Hatchet (4 victoires) : Basque (180, 1881), Vatan (1882) et Baudres (1885) ;
  • Paul Péraldi (4 victoires) : Rideo (1948), Rameau (1951), Le Phare (1954) et Quo Vadis (1955) ;
  • Bruno Jollivet (4 victoires): Le Pontif (1984, 1985), Oteuil SF (1988) et Tito l'Effronté (1991) ;
  • Jacques Ricou (4 victoires) : Golden Flight (2005), Milord Thomas (2014 à 2016) ;
  • Robert Bates (3 victoires) : Manteau de Savoie (1935), Bao Daï (1937) et Frère Victor (1941).
  • David Cottin (3 victoires) : Rubi Ball (2010, 2011) et Shannon Rock (2013).