Polydream triomphe dans son jardin

05 août 2018

Photo scoopdyga.com

La pouliche de 3 ans Polydream (Oasis Dream) est allée chercher seule le fuyard anglais James Garfield (Exceed and Excel), également âgé de 3 ans, au bout des 1 300 mètres du LARC Prix Maurice de Gheest (Gr1), dimanche à Deauville. James Garfield portait les œillères pour la première fois après avoir terminé septième des Jersey Stakes (Gr3) sur 1 400 mètres au meeting royal d’Ascot.

En remportant sa première course de Groupe 1, la pouliche inscrit la casaque de la famille Wertheimer une septième fois au palmarès de la course, le même score que l’entraîneur Freddy Head.

Les deux poulains devancent le troisième The Tin Man (Equiano), premier cheval d’âge à l’arrivée, de deux longueurs et demi. Le favori français City Light (Siyouni) termine cinquième derrière Librisa Breeze (Mount Nelson) dans une course disputée par vingt concurrents.

Polydream reste donc invaincue en trois sorties à Deauville, où elle a gagné pour ses débuts dans le Prix de Lisieux, une course remportée le week-end précédent par la prometteuse Tasleya. Dans la foulée, Polydream avait aussi gagné le Shadwell Prix du Calvados (Gr3) avant de terminer deuxième du Total Prix Marcel Boussac (Gr1) de Wild Illusion (Dubawi), qui vient de s’imposer dans les Qatar Nassau Stakes (Gr1) sur 2 000 mètres à Goodwood en Angleterre. Cette saison, Polydream a débuté dans l'Abu Dhabi Poule d'Essai des Pouliches (Gr1) par une malheureuse quatorzième place sur le parcours de la Grande Piste à ParisLongchamp avec le numéro 13 dans les stalles. Elle a pris sa revanche sur les 1 400 mètres du Prix du Palais-Royal (Gr3) en battant des chevaux d'âge, dont le 2ème Inns of Court (Invincible Spirit), qui a dû se contenter cette fois de la quinzième place.

La jeune sœur de Polydream par Invincible Spirit, Big Brothers Pride, a été adjugée 400 000 € aux ventes Arqana d’août l’an dernier. Elle était présentée par l’écurie des Monceaux, qui s’est portée acquéreur de leur mère Polygreen (Green Tune), pleine de cette pouliche, pour 200 000 € aux ventes Arqana d’élevage en 2015. Elle est à l’entraînement chez François Rohaut.

Double gagnante de Listed sur 1 400 mètres, Polygreen avait auparavant été jugée digne de disputer la Poule d’Essai des Pouliches (Gr1) pour la casaque Wertheimer et avait terminé septième. Sa meilleure fille avant Polydream, Evaporation (Red Ransom), l’a vengée puisqu’elle a remporté le Prix Amandine dans lequel elle avait terminé deuxième.