Les gagnants de maiden en juin

28 juin 2018

Photos scoopdyga.com

Chaque semaine, et au fil de chaque mois, nous mettons à jour la revue des gagnants des courses d’inédits et des maidens disputés sur les hippodromes de France Galop, occasion de découvrir quelques-uns des champions de demain…

ENVIRONS (F3), GB par Dansili et Zatsfine (Oasis Dream)
Prix de la Bibliothèque Nationale (Maiden pour pouliches de 3 ans, 1 700m), samedi 30 juin 2018 à ParisLongchamp

Propriétaires : Khalid Abdullah
Entraîneur : André Fabre
Éleveur : Juddmonte Farms
Jockey : Vincent Cheminaud

Deuxième pour ses débuts sur 1 400 mètres derrière Silent War -depuis sortie de l’entraînement- puis troisième sur 1 600 mètres de Stella di Camelot, exportée aux USA, Environs (Dansili) a fini par trouver son jour sur 1 700 mètres. Montée devant en pleine piste, elle a démarré de bonne heure dans la ligne droite et a laissé Tropical Princess (Dabirsim) conclure dans son sillage deuxième à deux longueurs.

La gagnante est une fille de Zatsfine (Oasis Dream), une fille de Binche (Woodman) comme les gagnants de groupe Proviso (Dansili) et Byword (Peintre Célèbre). C’est une des meilleures famille de l’élevage de Khalid Abdullah (Juddmonte), c’est-à-dire dans le monde !

Un mâle par Frankel et Zatsfine nommé Delaware est à l’entraînement chez André Fabre.

 

BREATH OF FIRE (M3), FRA par Intello et Breath of Love (Mutakddim)
Prix de la Grande Bibliothèque (Maiden pour poulains entiers et hongres de 3 ans, 1 700m), samedi 30 juin 2018 à ParisLongchamp

Propriétaires : Écurie des Charmes, Cofinvest, Scuderia Waldeck, Mme Patrick Ades-Hazan.
Entraîneur : Pia Brandt
Éleveur : Haras d’Étreham
Jockey : Maxime Guyon

Seul inédit parmi les neuf maidens au départ de cette course, l’alezan Breath of Fire (Intello) n’en a pas moins fini le plus vite pour passer de la troisième à la première fois dans les cent derniers mètres. Or il devance Corsen (Cape cross), troisième du prometteur Mer et Nuages lors de sa précédente sortie dans le Prix de Pontarmé (L) sur cette piste. Battu de ¾ de longueurs, il devance d’un peu plus le troisième El Manifico (High Chaparral), qui avait tenté sa chance à la corde.

Breath of Fire est le huitième produit de Breath of Love (Mutakddim) -elle a ensuite donné une fille de Siyouni est née en 2016-, gagnante de Groupe 3 en Italie qui a déjà produit Bocaiuva (Teofilo), gagnante de Listed et placée de Groupe en France, et Blast Echo (Falco), qui a été adjugée 42 000 € à Deauville aux ventes d’élevage 2017. Breath of Fire, lui, a coûté 110 000 € aux ventes de yearlings d’octobre 2017 à Meridian Bloodstock, qui a réuni quatre co-propriétaires autour du poulain.

On notera aussi que la deuxième mère de Breath of Fire, Breath Taking (Nureyev), a gagné le Prix Yacowlef (L), le Prix Miesque (Gr3) et le Prix de Meautry (Gr3), signatures de précocité et/ou de vitesse.

 

FOLAMOUR (M3), (GB) par Intello et Zagzig (Selkirk)
Prix Barrière du Roule (Maiden pour 3 ans, 2 100m), jeudi 28 juin 2018 à ParisLongchamp

Propriétaire : Wertheimer & Frère
Entraîneur : André Fabre
Éleveur : Wertheimer & Frère
Jockey : Maxime Guyon

Troisième pour ses débuts fin mars de son compagnon de casaque Solesili, puis deuxième de Master of Reality, et ensuite battu par Hush Writer en prenant sa revanche sur le bon My Buddy, Folamour (Intello) a enfin trouvé son jour sur les 2 100 mètres de ce maiden parisien en semi-nocturne. Le représentant de Wertheimer & Frère a galopé en quatrième position puis été déboîté en pleine piste par Maxime Guyon pour prendre l’ascendant sur Strong and Stable (Motivator), qui avait choisi de se glisser à l’intérieur des leaders à l’open stretch mais a tardé à se livrer.

Folamour est le 4ème produit de Zagzig (Selkirk), qui a gagné sur 2 100 mètres à Senonnes pour sa troisième sortie et a ensuite pris plusieurs places dans de bons handicaps sous l’entraînement de Carlos Laffon-Parias. Sa sœur aînée Concertista (Nathaniel) a été vendue 75 000 € aux ventes d’Été Arqana l’an dernier. Ce sont des frères et sœurs d’Empreinte (Footstepsinthesand), troisième du Prix du Bois (Gr3), mais gagnante seulement au Croisé-Laroche pour ses débuts puis au Mans sur 1 400 mètres. Le propre frère de Folamour, un 2ans appelé Slalom, est à l’entraînement chez André Fabre, lui aussi.

Zagzig est une fille de Danzigaway (Danehill), elle-même sœur de l’étalon Gold Away qui a aussi donné Silent Name (Sunday Silence) et Galiway (Galileo), deux performers au niveau des courses de Groupe.

Principal engagement : Juddmonte Grand Prix de Paris (Gr1)

 

THE GATES OF DAWN (H3), FRA par Iffraaj et Cheap Thrills (Bertolini)
Prix Taboun (Maiden pour 3 ans, 1 100m), mercredi 27 juin 2018 à Maisons-Laffitte

Propriétaires : Christopher Wright et Emily Asprey
Entraîneur : Freddy Head
Éleveur : Stratford Place Stud
Jockey : Aurélien Lemaître

Vite en tête, The Gates of Dawn (Iffraaj) n’a jamais été véritablement menacé par le favori French Pegasus (French Fifteen), favori qu’il a battu de trois longueurs. L’un et l’autre ont déjà pas mal d’expérience puisque le lauréat disputait sa huitième course en dix mois, tandis que son dauphin, lui, s’est placé deux fois au niveau Groupe à 2 ans et courait là également sa huitième course, qui lui permet de passer le cap des 100 000 € de gains.

The Gates of Dawn, qui porte des œillères, courait pour la première fois sur moins de 1 200 mètres.

Cette première victoire tombe on ne peut mieux puisque le poulain est inscrit aux ventes d’été Arqana, la semaine prochaine. On apprend sur sa page de catalogue que sa mère Cheap Thrills (Bertolini) s’est imposée trois fois, pour finir à réclamer sur la piste tous-temps de Southwell, sur 1 200 mètres. Elle a produit avant ce poulain une placée de Listed, Expensive Date (Monsieur Bond), et c’est la sœur de sept chevaux à caractères gras (gagnant ou placés de Listed et Groupes), dont le très bon sprinter Muarrab (Oasis Dream), lauréat du Golden Shaheen (Gr1) sur le sable de Dubaï.

Cheap Thrills est aussi la mère d’une 2ans par Kendargent à l’entraînement chez Patrick Khozian.

 

WE GO (M2), FRA par No Nay Never et Encore Merci (Danehill Dancer)
Prix Riverman (Maiden pour poulains entiers et hongres de 2 ans, 1 200m), mercredi 27 juin 2018 à Maisons-Laffitte

Propriétaire : Mme Jacques Cygler
Entraîneur : Henri-Alex Pantall
Éleveur : Aleyrion Bloodstock
Jockey : Pierre-Charles Boudot

Facile domination pour finir de We Go (No Nay Never) pour cette deuxième sortie après avoir pris la deuxième place le jour de ses débuts, le 28 mai à Saint-Cloud, du bon Pizzicato (Dabirsim), qui a confirmé récemment dans une course de Classe 1.

Rapproché progressivement, il a dépassé l’animateur Kilfrush Memories (Shakespearean), lui a résisté un moment lorsqu’il est revenu à l’attaque puis a définitivement fait la différence pour s’imposer par deux longueurs.

We Go a été acheté 22 000 € par Paul Nataf aux ventes d’août 17 à Deauville. Il fait partie de la première production de l’étalon américain No Nay Never (Scat Daddy), lauréat du Darley Prix Morny (Gr1) pour l’entraînement de Wesley Ward. Sa mère Encore Merci (Danehill Dancer) a gagné deux fois à Beaumont-de-Lomagne puis Agen avant d’entrer au haras et We Go est son deuxième poulain après Eleni (Kendargent), deuxième pour ses débuts en avril à Nancy à 3 ans. Elle a ensuite donné une pouliche par Evasive.

We Go est une petite-fille de Thanks Again (Anabaa Blue), gagnante de Listed et soeur de la bonne Gorella (Grape Tree Road), gagnante de Gr1 aux USA après avoir été régulièrement placée au niveau Gr1 en France.

 

PRIMEVAREZ (F2), IRE par Dark Angel et Evening Frost (Invincible Spirit)
Prix Pawneese (Maiden pour pouliches de 2 ans, 1 200m), mercredi 27 juin 2018 à Maisons-Laffitte

Propriétaire : A. G. Kavanagh
Entraîneur : Fabrice Chappet
Éleveur : Kildaragh Stud
Jockey : Mickaëlle Michel

Troisième pour ses débuts à Chantilly sur 1 000 mètres puis deuxième sur 1 100 mètres à Dieppe, Primevarez (Dark Angel) a ouvert son palmarès avec brio sur 1 200 mètres en laissant à plus d’une longueur la verte Kiwi Kiss (Dabirsim), deuxième précédemment pour ses débuts de Spirit of Brittany (Invincible Spirit), une des grosses impressions de ce début de saison chez les 2ans.

Primevarez a été rachetée 80 000 € aux vents Goffs l’an dernier. Sa sœur par Acclamation a été vendue 12 000 € en décembre aux ventes d’élevage Arqana après avoir gagné sa course à Divonne sous l’entraînement de Satoshi Koyabashi et elle a été sortie de l’entraînement depuis.

C’est le dernier à ce jour des trois produits d’Evening Frost (Invincible Spirit), gagnante à Tarbes de sa seule course en mai de ses 2 ans et fille d’Evening Time (Keltos), gagnante de Listed en Irlande et issue d’une famille de poulains précoces qui a beaucoup gagné en Italie.

 

STYLE DE VOLE (H3), FRA par Vol de Nuit et Anowe de Jelois (Red Guest)
Prix Fourire (Inédits de 3ans, 2 100m), lundi 25 juin 2018 à Saint-Cloud

Propriétaire : Yannick Fouin
Entraîneur : Yannick Fouin
Éleveur : Michel Guillois et Reynald Jeanne
Jockey : Stéphane Pasquier

Très facile victoire du hongre gris -presque blanc !- Style de Vole (Vol de Nuit), un pensionnaire de Yannick Fouin qui est passé du dernier au premier rang en quelques foulées et laissé ensuite le peloton à cinq longueurs, au bout des 2 100 mètres de la course. Venus aux premiers rangs avant le tournant, Conversation (Poliglote) a terlminé deuxième devant l’animateur Always Gold (New Approach), qui avait dû prononcer un effort au début pour prendre la tête mais s’était relayer ensuite par le non-placé Innisfallen (Rio de la Plata).

Style de Vole a été élevé par Michel Guillois et Mme Jeanne, alors que sa mère Anowe de Jelois (Red Guest) a été élevée par Michel Guillois et Roger Jean.

Entraînée par Yann Porzier, elle a remporté cinq courses dont trois à Auteuil dans les deux disciplines, et une dernière fois à réclamer. Style de Vole est son deuxième produit après un fils par Kapgarde qui n’a pas encore couru, et avant une femelle par Kapgarde, puis une autre par Great Pretender. Tous sont nés dans le Calvados.

La mère d’Anowe de Jellois, Anowa (Lost World) a elle aussi gagné à réclamer et à Auteuil sa dernière course, mais ce fut aussi sa seule victoire. Elle fut alors réclamée par Camille Garnier, qui fit courir Anowe de Jellois mais ne l’éleva pas. Il se trouve qu’un de ses produits, Kouros Jellois (Hannouma), a gagné son caractère gras en prenant la troisième place d’un Prix Greffullhe (Gr2) disputé en 2015 par… trois chevaux.

 

RED ADDICTION (F3), (IRE) par Dark Angel et Espirita (Iffraaj)
Prix Soleil (Inédits de 3ans, 1 600m), mercredi 20 juin 2018 à Maisons-Laffitte

Propriétaire : Succession de Moratalla
Entraîneur : Mikel Delzangles
Éleveur : Écurie Salabi et Philippe Druon
Jockey : Cristian Demuro

Déclaré non-partant (certificat vétérinaire) en avril à ParisLongchamp, Red Addiction (Dark Angel) aura donc attendu deux mois pour débuter enfin, et sur la ligne droite de Maisons-Laffitte. Vite en tête contre la lice extérieure, le pensionnaire Mikel Delzangles a résisté d’un nez -au balancier- à Miss Aiglonne (Dawn Approach), tous deux deux longueurs et demi devant le troisième Star of Valour (Invincible Spirit)

Red Addiction a été vendue 215 000 € à Broadhurst Agency (Laurent Benoît) aux ventes Arqana d’août 2016. Sa mère Espirita (Iffraaj) avait gagné le Prix des Réservoirs (Gr3) à 2 ans mais n’avait pas regagné la saison suivante. Elle descend de la même famille que la grande matrone Colorspin, d’où les champions et championnes Kayf Tara, ZeeZee Top, Opera House, etc.

Au haras, Espirita a d’abord donné deux fils de Shamardal dont le 4ans Plein Soleil, à l’entraînement chez Éric Papon et récent débutant en handicap. Après Red Addiction, elle a produit une femelle par Australia qui n’est pas à l’entraînement et un fils de Siyouni.

 

SIMPLY STRIKING (M2), FRA par Kheleyf et Reech Band (Choisir)
Prix Prince Bio (Inédits, Poulains entiers et hongres de 2ans, 1 100m), samedi 16 juin 2018 à Maisons-Laffitte

Propriétaire : Écurie Mandora Racing et Ahmed Mouknass
Entraîneur : Maurice Delcher-Sanchez
Éleveur : Patrick de Watrigant
Jockey : Stéphane Pasquier

Le moins bien parti du lot de six concurrents de cette course d’inédits, Simply Striking (Kheleyf) s’est rapproché en contournant le petit peloton et s’est imposé avec une certaine autorité pour laisser l’animateur Jungle Speed (Bungle) deuxième à trois longueurs. Le pensionnaire de Maurice Delcher-Sanchez a été acheté 62 000 € aux ventes de yearlings Osarus par MAB Agency (Marc-Antoine Berghgracht). C’est le frère d’un poulain par Siyouni qui fit sensation aux ventes de 2ans montés Arqana en étant adjugé 650 000 €. Entraîné par Jean-Claude Rouget pour Shadwell Stud, le haras de Hamdan Al Maktoum, le poulain s’est imposé pour ses débuts et il est placé de Listed.

Leur mère Reech Band (Choisir), troisième du Prix Amandine (L) sur 1 400 mètres, a pour 2ème mère une gagnante de Listed aux USA. C’est la même famille que Fran’s Valetine (Saros), gagnante de Gr1 d’où descendent en ligne directe With Anticipation (Relaunch) et With Fascination (Dayjur), deux performers au niveau Groupe 1.

Principaux engagements : Prix du Bois (Gr3)

 

RÉPONSE EXACTE (F2), FRA par Rajsaman et Barmaid (Cape Cross)
Prix Rose Royale (Inédites, Pouliches de 2ans, 1 100m), Samedi 16 juin 2018 à Maisons-Laffitte

Propriétaire : Catherine Hassett
Entraîneur : Gina Rarick
Éleveur : Elisabeth et Sylvain Vidal
Jockey : Mickaël Barzalona

Succès facile pour Réponse Exacte (Rajsaman) dans cette course de onze inédites puisque la pensionnaire de Gina Rarick s’impose par deux longueurs et demi après avoir mené toute la route. Attaquée à la distance par Survoltée (Helmet), la grise est repartie sous l’impulsion de Mickaël Barzalona et s’est imposée dans un très bon style.

Elle a été achetée 85 000 € aux dernières ventes de 2ans montés d’Arqana par David Redvers. C’était la troisième visite de la pouliche sur le ring de Deauville. Elle a été vendue 4 000 € foal, puis 50 000 € yearling, lorsque Margaret O’Toole l’a achetée pour les préparateurs irlandais de Church Farm & Horse Park Stud, qui l’ont très bien entraînée puisqu’un mois après sa présentation aux ventes et son transfert chez Gina Rarick à Maisons-Laffitte, elle s’est imposée sans coup férir.

Sa mère Barmaid (Cape cross), gagnante à Pau sur 1 500 mètres, a depuis donné un mâle par Le Havre. Réponse Exacte est le troisième produit de Barmaid et son deuxième gagnant après Pouvoir Magique (Le Havre), gagnant de trois courses en Grande-Bretagne.

 

PRAXIAS (M2), (IRE) par Iffraaj et Pearl Earrine (Kaldounevees)
Prix Chapeau Rouge (Inédits, Poulains entiers et hongres de 2 ans, 1 400m), vendredi 15 juin 2018 à Saint-Cloud

Propriétaire : Stilvi Compania Financeria
Entraîneur : Carlos Laffon-Parias
Éleveur : Stilvi Compania Financeria
Jockey : Pierre-Charles Boudot

Rapproché progressivement en pleine piste après avoir attendu au sein du peloton, Praxias (Iffraaj) a fait la différence dans les deux cents derniers mètres et pris deux longueurs sur Tulfarris (Zoffany), monté plus offensif malgré sa corde 14 tout en dehors de ce peloton bien fourni. On notera la bonne fin de course de Chevalier Cathare (Sea the Moon), quatrième devant l’animateur Evasive Night (Evasive).

Présenté par le Haras d’Angeville aux ventes de yearlings Arqana en août 2017, Praxias n’a pas atteint sa limite de 30 000 € ce jour-là. Sa sœur inédite de 3 ans par Exceed and Excel passe aux ventes d’Été Arqana. Tous deux sont frère et sœur de Topaze Blanche (Zamindar), deuxième du Prix Marcel Boussac (Gr1) de Silasol. C’est la famille du regretté étalon Voix du Nord (Perrault).

 

PURE ZEN (F2), FRA par Zoffany et Dolce Attesa (Dr Fong)
Prix Allée d’Amour (Indéits, pouliches de 2 ans, 1 400m), vendredi 15 juin 2018 à Saint-Cloud

Propriétaire : Scuderia Micolo
Entraîneur : Myriam Bollack-Badel
Éleveur : Scuderia Micolo
Jockey : Alexis Badel

Après avoir rejoint l’animateur Sakura Zensen (Planteur) pour aborder le tournant, Pure Zen (Zoffany) a pris le dessus sur ce dernier aux quatre cents mètres puis résisté jusqu’au bout au bon finish de Catch Beach (Rip Van Winkle), deuxième à une encolure. Olendon (Le Havre) a bien débuté à la quatrième place.

Troisième produit de la gagnante italienne Dolce Attesa (Dr Fong), Pure Zen n’a pas été présentée ventes Arqana d’octobre, où l’avait inscrit le Haras de Grandcamp (Éric Lhermite). Sa deuxième mère est l’américaine Lady Gin (Ballado), gagnante de Listed outre-Atlantique. C’est la famille de Battle of Midway (Smart Strike), troisième du Kentucky Derby (Gr1) l’année dernière et vainqueur du Breeders’Cup Dirt Mile (Gr1) l’an dernier à Del Mar.

 

LIGNE D’OR (F3), (GB) par Dansili et Louve Nationale (Galileo)
Prix Helissio (3ans inédits, 2 400m), vendredi 15 juin 2018 à Saint-Cloud

Propriétaire : Ballymore Thoroughbred
Entraîneur : André Fabre
Éleveur : Dayton Investments
Jockey : Pierre-Charles Boudot

Ligne d’Or (Dansili) a gagné dans un canter au bout des 2 400 mètres de cette course de treize inédits de 3 ans.

Élevée par la famille Wildenstein en Grande-Bretagne et assimilée française, Ligne d’Or représente une famille de premier plan dans l’histoire de cette casaque. Sa mère Louve Nationale (Galileo) n’a gagné qu’une fois, mais c’est une propre sœur de la gagnante du Prix de Flore (Gr3) Lil’Wing (Galileo), sœur utérine également de Loup Breton (Anabaa), gagnant de Gr2 et placé de Gr1, et leur deuxième mère est Louveterie (Nureyev), la mère de Loup Sauvage (Riverman) et Loup Solitaire (Lear Fan), tous deux gagnants de Gr1.

Cependant, le frère de Ligne d’Or par Oasis Dream, Louve Dream, a « fait » 75 000 € aux ventes de yearlings Arqana en octobre dernier, où l’a acheté l’entraîneur Carina Fey. Un mâle par Lope de Vega suit.

 

BAILEYS COQUETTE (F2), FRA par Elusive City et Jolie et Belle (Oratorio)
Prix du Bassin parisien (Maiden de 2ans, 1 400m), jeudi 14 juin 2018 à ParisLongchamp

Propriétaire : G. R. Bailey Ltd
Entraîneur : Jean-Vincent Toux
Éleveur : Haras des Trois Chapelles
Jockey : Aurélien Lemaître

C’est tout à fait in extremis et à la lutte que Baileys Coquette (Elusive City) a ouvert son palmarès en prenant une courte tête sur le fil, en venant des derniers rangs, sur l’inédit Gally Jem (Acclamation), deuxième devant l’animatrice Morning Basma (Born to Sea).

Baileys Coquette était des huit poulains ayant déjà couru celui qui l’avait fait le plus récemment, treize jours plus tôt lorsqu’il a terminé quatrième d’un précédent maiden à Maisons-Laffitte sur la même distance. Sur le parcours à main gauche des bords de Seine, sa pointe de vitesse finale avait trop tardé et il était resté à trois longueurs environ du vainqueur Zorro Cass. Au 2ème poteau de ParisLongchamp, elle a pu se révéler plus efficace.

Baileys Coquette est entraînée dans l’Orne, près de Gacé, par Jean-Vincent Toux pour l’écurie Baileys, qui l’a également élevée au Haras des Trois Chapelles, dans le Calvados. La pouliche était inscrite aux ventes Arqana d’octobre yearling mais elle n’a pas été présentée par le haras. C’est une sœur utérine d’Alfieri (Naaqoos), gagnant de sept courses. Leur mère Jolie et Belle (Oratorio) n’a pas couru. Elle doit sa place au haras plutôt au fait que c’est une sœur de Golden Honor (Hero’s Honor), gagnant de Listed en Italie, et descendant comme tous ceux-là de la bonne sprinteuse Parioli (Bold Bidder), notamment troisième du Prix de l’Abbaye de Longchamp (Gr1).

 

ROMANCE D’AMOUR (F3), (IRE) par Kendargent et Regina Mundi (Montjeu)
Prix Gyges (Inédits de 3 ans, 2 100m), lundi 11 juin 2018 à Maisons-Laffitte

Propriétaire : Waltraut Spanner
Entraîneur : Ludovic Gadbin
Éleveur : San Paolo Agri-Stud
Jockey : Mickaël Barzalona

Vite bien placée, Romance d’Amour (Kendargent) a pris les devants à l’entrée de la dernière ligne droite et elle a pris le dessus sans difficultés pour s’imposer par trois longueurs et demi.

Romance d’Amour a été vendue yearling 70 000 € aux ventes Arqana d’octobre 2016 à European Bloodstock Management. C’est le premier produit de la placée de Listed sur 2 000 mètres et plus en Italie Regina Mundi (Montjeu).

Son frère par Acclamation a été vendu foal l’hiver dernier, toujours à Deauville, à Paul Nataf pour 75 000 €.

C’est initialement une famille de vitesse puisqu’on y trouve les sprinters Patavellian et Avonbridge, deux gagnants du Prix de l’Abbaye de Longchampo (Gr1), sur 1 000 mètres, qui en outre étaient frères. Leur 3ème mère est la 4ème mère de Romance d’Amour.

 

NEW LOOK (M3), FRA par Style Vendôme et Tara’s Force (Acclamation)
Prix de l’Opéra Comique (Maiden, Poulains entiers et hongres de 3 ans, 1 600m), dimanche 10 juin 2018 à ParisLongchamp

Propriétaires : Ottavia Roffi-Urano et Ecurie des Charmes
Entraîneur : Nicolas Clément
Éleveur : Framont Ltd
Jockey : Stéphane Pasquier

Deux fois troisième à Chantilly à 2 ans, de peu lors de son deuxième essai, New Look (Style Vendôme) a entamé sa deuxième campagne par une sixième place prometteuse à Saint-Cloud, où il a mis un peu de temps à trouver ses marques dans la phase finale. Troisième pour aborder la dernière ligne droite, il a été déboîté aux 400 mètres et a gagné plutôt sûrement, sans jamais pouvoir décrocher pour autant son meilleur rival, Khochenko (Pastoral Pursuits), bon deuxième à une demie longueur devant Latinius (Kouroun) alors que Yaalail (Intello) finit en trombe mais trop tard pour monter sur le podium.

New Look est au catalogue de la vente d’été Arqana. Présenté par la Motteraye Consignment, il avait été adjugé 135 000 € yearling à Meridian International (Ghislain Bozo). C’est le frère de la gagnante de Listed Charm Appeal (Canford Cliffs).

Un poulain par Brazen Beau né en 2017 suit.

 

SACCHAROSE (F3), (GB) par Exceed and Excel et Spinacre (Verglas)
Prix de Trévise (Maiden, Pouliches de 3 ans, 1 600m), dimanche 10 juin 2018 à ParisLongchamp

Propriétaires : Écurie Loick Fouchet, écurie des Monceaux, Laurent Dassault
Entraîneur : Pia Brandt
Éleveur : Lordship Stud
Jockey : Mickaël Barzalona

Très plaisante pour ses débuts à Saint-Cloud début avril derrière Galouska, qui n’a pas vraiment confirmé, et Hallucinante, troisième d’un maiden à Maisons-Laffitte ensuite, Saccharose (Exceed and Excel) a mis du temps à trouver la bonne cadence dans la dernière ligne droite mais elle s’est montrée souveraine pour finir en battant d’une courte encolure la débutante Tropical Princess (Dabirsim), qui avait trouvé le chemin de la tête à l’open stretch.

Saccharose est le premier produit de Spinacre (Verglas) élevée en Grande-Bretagne par Lordship Stud, propriétaire de sa mère en fin de sa carrière, après qu’elle eut successivement gagné au niveau Listed à 2 ans en Irlande sur 1 600 mètres sous l’entraînement de Kevin Prendergast, puis terminé troisième du Prix Imprudence (Gr3) à 3 ans chez Pascal Bary, sans succès par la suite.

Après Saccharose, vendue 270 000 € aux ventes Arqana à Meridian International (Ghislain Bozo), sa sœur par Sea the Stars nommée Krunch, a été adjugée 310 000 € à Prime Equestrian et a été déclarée à l'entraînement chez Xavier Thomas-Demeaulte. Suit un mâle par Lope de Vega.

 

 

 

BOULEVARD (M3), IRE par Galileo et Walzerkoenigin (Kingmambo)
Prix du Marché aux Fleurs (Maiden, Poulains entiers et hongres de 3 ans, 2 400m), samedi 2 juin 2018 à ParisLongchamp

Propriétaire : Derrick Smith, Susan Magnier et Michael Tabor.
Entraîneur : André Fabre
Éleveur : Gestut Schlenderhan
Jockey : Pierre-Charles Boudot

Rapproché progressivement, Boulevard (Galileo) a ouvert son palmarès pour sa troisième sortie, la deuxième cette saison. Il avait débuté en terminant à une longueur et quart d’Al Adaid, forfait dans le QIPCO Prix du Jockey Club. Dans la dernière ligne droite, il a progressivement pris le dessus sur un des animateurs de la course, N’Golo (Galileo), qui a perdu la deuxième place tout à la fin au bénéfice de Replay (French Fifteen), bon finisseur.

Boulevard a été élevé par le Gestut Schlenderhan en Irlande, où réside le père du poulain, le crack-étalon Galileo.

Placée de Groupe 1 aux États-Unis, sa mère Walzerkoenigin (Kingmambo) a donné Wienerwalzer (Dynaformer), double gagnante de Groupe 1 en Allemagne, et Walzertakt (Montjeu), étalon stationné au Haras de la Croix Sonnet.

Principaux engagements : QIPCO Prix du Jockey Club (Gr1), Juddmonte Grand Prix de Paris (Gr1).

 

ALEEN (F3-PHOTO PRINCIPALE), FRA par Mastercraftsman et Apulia (Street Cry)
Prix de l’Allée des Cygnes (Maiden, Pouliches de 3 ans, 2 400m), samedi 2 juin 2018 à ParisLongchamp

Propriétaire : Ecurie des Charmes et Meridian International
Entraîneur :  Henri-François Devin
Éleveur : Dunmore Stud
Jockey : Alexis Badel

Une course longtemps peu sélective avec Dalma (Dubawi) qui a ralenti au premier rang. C’est malgré tout finalement une attentiste, Aleen (Mastercraftsman) qui a le dernier mot, de justesse, car elle s’est reprise en tête et Impertinente (Redoute’s Choice), toujours dans le sillage des leaders et vite sur jambes dans la dernière ligne droite, a tenté de lui reprendre l’avantage, échouant finalement de peu.

Aleen avait terminé cinquième pour ses débuts sur 2 100 mètres puis quatrième sur 2 000 mètres, mais l’allongement de la distance l’aura sans doute aidée.

C’est une fille de la gagnante Apulia (Street Cry), sa première lauréate, et elle a été achetée à l’amiable 30 000 € aux ventes d’août Arqana, présentée par le Haras de l’Hotellerie.

 

ZORRO CASS (M2), FRA par Elusive City et Moonlignt Cass (Danehill Dancer)
Prix Reine du Chant (Maiden, 2ans, 1 400m), vendredi 1er juin 2018 à Maisons-Laffitte

Propriétaire : Theresa Marnane
Entraîneur : Matthieu Palussière
Éleveur : Arunas Cicenas
Jockey : Antoine Hamelin

Lutte splendide dans les derniers 400 mètres de ce parcours à main gauche entre l’animateur Altropasso (Helmet), pensionnaire d’Attila Giorgi, et le futur lauréat Zorro Cass (Elusive City), qui s’est montré le plus décidé pour sa deuxième sortie. Le représentant de Con Marnane a été retiré de la breeze up de Tattersalls à Newmarket en mai dernier. Il avait débuté deux semaines plus tard par une troisième place dans cette fameuse course à quatre où les Marnane avaient pris les trois premières places.

Avant Zorro Cass, sa mère Moonlight Cass (Danehill Dancer) a donné Indy Cass (Elusive City), qui a terminé deuxième du Prix Aymeri de Mauléon (L) pour sa rentrée à 3 ans à Toulouse. Elle est elle-même issue de la bonne Moon Drop (Dominion), mère de dix gagnants, dont plusieurs placés de Groupe à 2 ans, après avoir elle-même placée de Listed sur de courtes distances.