Le palmarès 2017 à Auteuil

03 décembre 2017

Photo scoopdyga.com

La propriétaire Mme Patrick Papot, l'éleveur Mme Benoît Gabeur, l'entraîneur Guillaume Macaire et le jockey James Reveley sont les têtes de liste du palmarès de l'année à Auteuil.

La saison 2017 à Auteuil a pris fin jeudi dernier 30 novembre avec la victoire du hongre de 4 ans Janika (Saddler Maker), représentant de Simon Munir, Isaac Souede et Guy Cherel, ce dernier étant également l’entraîneur du cheval, monté dans ce Prix Cap par Kevin Nabet.

Malgré leurs nombreuses victoires, Simon Munir et Isaac Souede n’ont pas terminé tête de liste des propriétaires cette année à Auteuil. Compte tenu de leur association, en effet, les quelques 2.501.464 euros amassés par leurs représentants ont divisés entre eux deux, et ils sont donc placés derrière Mme Patrick Papot (2.088.615 €) et Mme Magalen Bryant (1.930.931 €). La famille Papot a en effet réussi à dépasser l’écurie Bryant au cours du second semestre alors qu’à la trêve estivale, elle accusait environ 50.000 € de retard sur sa rivale.

On note cependant que le cheval le plus riche de l’année, So French, vainqueur du Grand Steeple-Chase de Paris pour la deuxième année, appartient à Mme Bryant. Le plus riche représentant des Papot figure en 13ème position au palmarès, ce qui souligne l’important nombre de partants fournis par l’écurie, à savoir 165 partants pour 58 chevaux. C’est la plus grande écurie d’Auteuil, qui lui doit donc beaucoup.

Chez les éleveurs, Mme Benoît Gabeur s’impose nettement avec 7 chevaux qui ont enlevé 14 victoires et plus d’1,4 million d’euros. C’est surtout grâce aux succès de la fratrie engendrée par sa poulinière Westonne, mère de So French, de Device et de Whetstone. Le Haras de saint-Voir de Nicolas de Lageneste suit de près avec 920.720 € de gains pour ses 29 représentants –la plus large représentation pour un élevage à Auteuil cette année.

Chez les entraîneurs, Guillaume Macaire reste au sommet, lui qui menait déjà au 1er semestre. Les 89 chevaux sellés cette année à Auteuil par le Royannais ont pris 4.666.085 € et enlevé 55 victoires, soit 13 de plus que ceux de François Nicolle, lui aussi installé en Charente et tout près d’atteindre pour la première fois 4 millions d’euros de gains à Auteuil. Ce dernier a d’ailleurs pris le dessus si l’on s’en tient au seul second semestre à Auteuil puisque l’écurie a gagné 2,3 millions sur cette période, contre environ 2 millions pour les « Macaire ».

Guy Cherel vient ensuite avec 21 succès et 1.743.844 €, devant le cantilien François-Marie Cottin (24 gagnants et 1,7 million) et Dominique Bressou (12 succès et 1,1 million), installé à Dragey en Normandie.

Chez les jockeys, David Cottin a quitté la scène en tête de liste au 1er semestre avec 822.620 € et 14 victoires. Devenu entraîneur, il a cédé la place à son dauphin James Reveley, qui achève cette saison à Auteuil avec 24 gagnants et plus de 2,3 millions d’euros de gains. Bertrand Lestrade, autre jockey attitré de l’écurie Macaire, vient ensuite avec 21 victoires et 1,3 million, puis vient Kevin Nabet (20 succès et 1,7 million), et… David Cottin. Ce dernier et James Reveley partagent un même pourcentage de réussite à 23%, le meilleur score à ce titre revenant à David Gallon, qui affiche 24% avec 8 victoires en 38 participations.

Cliquer ici pour afficher le palmarès.