France Galop présente un projet de réorganisation de ses activités sur le site de Maisons-Laffitte

28 novembre 2018

La direction de France Galop a présenté aujourd'hui à son Comité Social et Économique Central un projet de réorganisation de ses activités à Maisons-Laffitte. Celui-ci s’inscrit dans le cadre d’un projet de transformation initié début 2016 dont l’objectif est d’adapter le modèle d’organisation des courses aux évolutions structurelles du marché des jeux et de créer les conditions d’une relance durable des paris hippiques.

Le projet prévoit de :

  • Redimensionner et moderniser le Centre d’Entraînement de Maisons-Laffitte grâce à un investissement d’environ 1,5 million d’euros afin d’en assurer la pérennité. Alors que le Centre d'Entraînement est aujourd’hui conçu pour que 1500 chevaux puissent s’y entraîner simultanément, moins de 500 y résident aujourd’hui. L’ajustement à son niveau réel d'activité permettra de faire baisser les coûts de fonctionnement de manière significative.
  • Arrêter les activités « courses » sur l’hippodrome de Maisons-Laffitte à la fin de 2019 (24 journées demeurent inscrites au calendrier de 2019).

Depuis 2011, les courses doivent faire face à une profonde mutation du marché du pari. En l’espace de 8 ans, les montants engagés sur les paris hippiques en France ont diminué de 1,9 milliard. Du fait de la baisse des revenus issus des enjeux (qui représentent plus de 90% de ses ressources financières), France Galop a accumulé un déficit de 119 millions d’euros entre 2014 et 2017.

La société-mère a engagé un plan de transformation dont plusieurs étapes importantes ont déjà été accomplies.  Le plan de transformation se poursuit aujourd’hui avec un projet de redimensionnement et de modernisation de l’outil de travail du galop en France. Ce projet entrainerait la suppression de 31 postes sur le site de Maisons-Laffitte. Il serait mis en œuvre à travers un Plan de Sauvegarde de l’Emploi (PSE), à l’issue de la procédure d’information-consultation des instances représentatives du personnel. Des mesures d’accompagnement des salariés concernés par les suppressions de postes seront discutées avec les partenaires sociaux.

France Galop mettra également en œuvre des moyens spécifiques au soutien d’un projet de reconversion du site de l’hippodrome de Maisons-Laffitte en partenariat avec la municipalité et les acteurs locaux.